Shop Mobile More Submit  Join Login
About Deviant DilkemFemale/France Groups :iconleukospokerp: LeukosPokeRP
GROUPE O U V E R T
Recent Activity
Deviant for 8 Years
Needs Core Membership
Statistics 294 Deviations 3,824 Comments 13,873 Pageviews
×

Favourites

Groups

:iconleukospokerp: :iconotakusquad:

Watchers

Hello everyone !

I have made a Patreon account : www.patreon.com/Dilkem?ty=h

Why, you may ask ? 
I have many artist's like reasons, like motivate myself to put more effort into improving my skills. 
But the first reason is that I've been wanting to help/support disavantaged children for a long time.
When I was student I said "later", because I had no income or barely enough to pay uni and live. 
Now I have an income so I thought, yay I can finally do it ! But it is low enough to make me hesitate and count every coin to see if I can do that project or not...And I don't want to say "later" again, because those children shouldn't have to wait more. Sooooo I have decided to try and make money with my art to help this project of mine :) 

Please spread the word ^^ and thank you for reading ~
Have a nice day ! :huggle: ~~

ps: I'm not well aware of all of the options available with Patreon yet, so if you have comments and tips, please don't hesitate to share them :)
  • Mood: Caring
  • Listening to: Destati - Piano collection
  • Drinking: Black Tea

Activity


Kori se trouvait dans une situation qui commençait à se répéter un peu trop : déprimer, et toujours pour la même raison : Alec.

C’en est assez !

Elle se leva d’un bond, réveillant Doudouvet qui commençait à somnoler. Ses Pokémon s’étaient depuis habitués à l’inactivité récurrente de leur dresseuse. Ils jouaient ensemble et dormaient plus que nécessaire, les deux plus grands veillant sur la petite dernière.

Kori s’en rendait compte, elle les regardaient, là, debout au milieu de sa chambre d’hôtel pittoresque. Et elle s’en voulait. Elle leur avait promis de faire des efforts, et elle s’était retrouvée, plusieurs fois depuis cette promesse, à faire la larve déprimée à l'hôtel. Certes, elle changeait souvent d'hôtel, mais ça ne compte pas. Ça faisait quoi ? Elle réfléchit. Environ cinq mois, qu’elle leur avait fait cette promesse. En soi, elle l’avait plutôt bien tenue, mais elle n’avait toujours pas trouvé ce qu’elle voulait faire de sa vie, et une activité qui inclurait ses Pokémon. C’est ça qui l’énervait : si elle n’avait pas passé autant de temps à ressasser cette histoire avec Alec ! D’accord, il en avait choisi une autre, il s’y était très mal prit et l’avait profondément blessée. Mais ressasser le passé ne lui ferait pas remonter le temps.


Elle attrapa le pauvre Doudouvet, qui voletait par là, des deux mains :


C’est du passé ! Hein ? Du passé ! J’ai raison, oui ?
-    Douuuu !
-    Oui ? Ah ! pardon.

Elle relâcha un Doudouvet pas content de s’être fait compresser les joues aussi brutalement.

Allez, tout le monde, on recommence ! J’ab...On abandonnera pas si tôt !

Curieuse, Aeela choisis de suivre Kori en flottant. Doudouvet alla terminer sa sieste dans sa Pokéball, et Pyronille se laissa entrer dans la sienne sans protester. L’Anchwatt dans son dos, Kori sortit de l’hôtel, et marcha dans les rues de Pastorelle.


Ahh...Qu’est ce qu’il peut bien y avoir d’intéressant à prendre en photo ici ? Et qui ne tâche pas…


L’air paumée, son appareil photo à la main, elle se fit héler par un paysan du coin. Il avait à peu près une quarantaine d’années et portait un chapeau de cowboy sombre, une veste bien chaude et un pantalon marqué par la boue jusqu’aux genoux. Kori répondit à l’appel :


Oui ?
-    Alors, on a perdu son groupe ?
-    Mon groupe ? Oh. Je ne suis pas une touriste ! Enfin, si, mais je n’ai pas de groupe. Et pas de plan précis de visite.
-    Bahaha ! Bah ça pour le coup, ça se voit ! On en voit souvent des enthousiastes qui savent pas par où commencer ! C’qu’elle est belle, notre région ! On y perd la tête !
-    Je...Ce n’est pas exactement…
-    T’inquiètes pas va, ma p’tite. Y’a plein à voir et à prendre en photo. Tiens regarde, y’en a un là-bas de groupe. Tu vois le 4x4 là-bas ? Y vont voir le Moire. C’t’un gros truc du coin ! Vas y voir !
-    Hein ? Où ? M-


Elle n’eut pas trop le temps de prendre sa décision que l’homme conclut la conversation en lui envoyant une tape dans le dos...qui la fit décoller de deux pas en avant au moins.


Ourf…!” Elle se retourna pour remercier l’homme pour le conseil et se rapprocha du véhicule. N’osant pas trop s’approcher, elle attendait que tout le monde soit monté pour demander la permission au chauffeur de se joindre à eux. Mais une personne du “groupe” lui fit un clin d’oeil, l’invitant à embarquer mine de rien, sous les sourires de deux autres personnes du groupe.

Une d’elles lui chuchota “Cinq ou six, il ne verra pas la différence. Profites !” 

Kori regarda le chauffeur qui, en effet, n’avait pas l’ai très concerné par son job.

Profites ? Elle venait d’embarquer sans payer, c’est ça que ça voulait dire ? Du coup, elle fit profil bas. Payer ne la dérangeait en rien, elle avait les moyens, mais les autres l'avaient poussée un peu vite à monter, et ils était déjà en route. C'était un peu tard pour tout avouer au chauffeur. Les touristes venaient de la région, Doucécume, pour être précis. Des gens robustes, en très bonne santé et emplis de joie de vivre, à les voir du moins.

Une fois arrivés sur place, c’est à dire au bord du marais qui entourait le Moire, Kori se sépara du groupe qui faisait du sur place pour papoter, rigoler, et prendre des photos.


Viens, Aeela. On va voir s’il y a quelque chose d’intéressant.


L’arbre, il était certes impressionnant, et elle le prit en photo par principe, mais elle l’avait déjà vu et elle était beaucoup moins impressionnée que la première fois. En voyant l’eau, abondante dans le coin, elle fit sortir Doudouvet.


Doudou ! C’est le moment de montrer qu’on sait se défendre si un truc sors de l’eau !


Affublé d’une tâche dangereuse à ses yeux, Doudouvet se secoua le coton et se mit à scruter les alentours et à ouvrir l’oeil, comme s’il veillait sur la vie de sa dresseuse. Kori escaladait une des énormes racines. Déjà grosses, elles semblaient s'agrandirent à mesure qu’on se rapprochait du tronc. Mais comment en être sûr ? Il était tellement loin, le Moire. Enfin, elle avançait doucement, précautionneusement, pour rester au sec. L’eau n’était pas profonde, mais horriblement...Et bien, c’était un marais après tout !

Elle prit des bouts de racine en photo, la rare végétation ici et là aussi, puis un Pokémon volant, qu’elle manqua. Au bout d’un moment, elle remarqua des ondulations sur la surface de l’eau. Remontant les mouvements sur l’eau, elle finit par apercevoir un truc gigoter sous la surface. Elle tenta de se rapprocher, autant que les racines le lui permettaient. Il s’agissait d’un Arakdo. Il était juste sous la surface, et semblait se débattre.

Qu’est ce qu’il a ?


Le Pokémon se débattait toujours, il était emmêlé dans un mélange de vase et de plantes aquatiques. En somme, maintenu sous l’eau depuis un moment, il était en train de se noyer.


Ahh!! A-attends ! Je..” Je ? Mettre un pied là-dedans ? Elle avait sûrement pied, l’eau marécageuse lui arriverait sûrement au dessus du genoux. Elle hésitait, cherchant quoi faire.

Oh mon dieu…Doudouvet ! Aide-le !


Doudouvet, tout aussi paniqué, ne savait quoi faire. Il n’avait pas de membres lui permettant de repêcher le Pokémon, et il ne pouvait pas s’enfoncer dans l’eau. Tout coton qu’il est, il s’imbiberait d’eau et se noierait également. Aeela ? Elle l’électrocuterait. Pyronille ? Il en mourrait, ce type feu. Kori devait aller le chercher elle-même, s’était la seule solution.


Attends !! Attends...Mince !” Elle cherchait de quoi prendre appui, mais les racines s’arrêtaient là, dans cette direction. Elle frissonnait. A chaque fois qu’elle approchait le pied de cette boue vaseuse, elle ne pouvait se résoudre à continuer. Elle regarda à nouveaux vers Doudouvet qui criait, au dessus de l’eau, là où la source des ondulations s’était arrêtée. Elle avait hésité une seconde de trop.


Non !!! Ah !! Doudouvet ! Tranch’Herbe ! Coupe tout !


Doudouvet s’évertua à lancer des feuilles pour tenter de couper la végétation, mais ses feuilles étaient ralenties par l’eau. Elles n’étaient pas très loin sous la surface. Il s’acharna, toujours plus fort. Il finit par triompher de la verdure et le petit corps bleu remonta à la surface. Aeela attrapa une petite patte bleue et déposa le corps sur le dos de Doudouvet, qui le ramena auprès de Kori.


Non..Allez...Je suis désolée! Je suis désolée !!


Kori tapotait le petit corps inerte, les yeux remplis de larmes. Doudouvet s’était posé à côté du corps, silencieux. Il soufflait dessus, par stupide réflexe, comme quand on ne sait vraiment plus quoi faire. Aeela s’approcha, poussant le petit corps du nez, et lui filant par la même occasion un petit coup de jus qu’elle ne contrôlait pas.


Na-...Non ! Tu lui fait mal !” souffla Kori à l’attention de son anguille électrique, la respiration saccadée. Elle cacha son visage dans ses mains pour pleurer à chaudes larmes.


C’est ma faute. Juste ma faute. Je suis qu’une incapable, après tout ! Je n’ai absolument pas changé ! Si je n’avais pas hésité …!


Elle retira doucement ses mains de son visage au son de toux et de grattements contre le bois humide.


Hé !...


L’Arakdo recrachait quelques cuillères à café d’eau. Troublé, il grattait le bois en se tortillant, crachant un peu plus d’eau, et n’arrivant pas à se remettre debout.


Ah ! Tu ..! Tu ..!” Kori reniflait en réalisant la situation. Elle dû vite se reprendre quand elle senti Doudouvet pousser son sac-à-main, mordant la poche qui contenait les potions pour Pokémon.


“Oui ! Vite, tu as raison !” Kori sortit un flacon de potion pour Pokémon et en aspergea le Pokémon sauvage. Ce dernier mis une bonne minute pour reprendre des forces, mais la potion semblait avoir beaucoup d’effet. Après une minute, il était remis sur pattes, content d’être en vie. Il fit part de sa reconnaissance aux deux Pokémon qui le regardaient, puis peut-être à Kori aussi. Cette dernière tenait le flacon de potion vide dans sa main, ne sachant que faire. Elle regardait le Pokémon lui adresser un bref “ ‘dooo !” et repartir sur l’eau. Elle eut peur en le voyant faire, puis le regarda s’éloigner, trottant sur la surface de l’eau…


En silence, elle se releva, puis sortit son appareil photo de son sac. Elle prit l’endroit en photo, en se promettant à elle-même de ne pas oublier ce qu’il s’était passé.


Que des promesses…” et pourtant, elle était venue jusqu’ici pour aider à en tenir une autre, de promesse, et pour se prouver qu’elle avait changé.

Tu parles !!!” Avec colère, elle faillit lancer son appareil photo sur le sol, à savoir sur la racine. Elle se retint et renifla à nouveau. Elle se mis à genou sur l’espace au sec, et prit ses deux Pokémon dans ses bras pour les serrer très fort. Ces deux là se laissèrent faire, et Kori gagna des cheveux ébouriffés par l’électricité statique, en plus d’un peu de réconfort. Elle resta là quelques instant, le temps de se remettre. Si ce Pokémon était mort à cause d’elle, elle aurait été dévastée. Et elle n’était franchement pas fière de sa réaction.


Allez….On rentre.


Elle retourna avec ses deux Pokémon à l’endroit où était le groupe. Ce dernier commençait à grimper dans le véhicule, d’ailleurs.


Aaaah ! Elle est là ! Allez, on se dépêche ! Vous voulez pas dormir ici je parie, hein ? Tiens, il était pas là celui-là, tout à l’heure.” s’exclama un des touristes, en voyant Kori approcher. Il parlait de Doudouvet qu’il n’avait pas vu précédemment. Il continua, quand Kori arriva à hauteur du groupe :

Oh là ! C’est quoi cette tête ? Z’aimez pas le décors ?
-    Si...C’est...L’odeur…
-    Haha ! Ah oui, ça, c’est irremplaçable ! Ça fait aussi le charme de l’endroit, hein !

Sur consigne du conducteur qui faisait pour une fois preuve de caractère, il devait être pressé de rentrer chez lui, le groupe se pressa de monter dans le véhicule et tout ce petit monde fut ramené à Pastorelle.


Une fois rentrée à l'hôtel, Kori résuma la situation : “Case départ...” et s’écroula sur le lit de sa chambre. Ses Pokémon semblaient oublier plus rapidement l’incident, qui s’était terminé heureusement. Mais Kori n’était pas prête d’oublier son comportement. Après avoir gardé le nez dans l'oreiller quelques minutes, elle finit par s'asseoir sur le lit.


Voyons, ne pas abandonner...C’est ça que je criais, à peine ce matin. Réfléchis. J’ai vraiment pas changé ?


Le regard dans le vide, elle remonta ses avant bras pour que sa tête prenne appui dans ses mains.


Qu’est ce que j’aurais fais ? Pareil, oui...J’aurais rien fait...Et j’aurais pensé que je pouvais rien faire de toute façon, il était hors d’atteinte.


Sa bouche courbée à l’envers se décontracta. “....J’aurais pensé...que j’y pouvais rien ? Oui, c’est évident. Pas tant, en fait ?” Elle regardait maintenant Doudouvet, qui lui fit bien comprendre qu’il ne comprenait rien à son charabia.


C’est pas grand chose, mais si je me sens mal parce que j’ai mal réagi, c’est parce que je pense que je pouvais faire quelque chose, non ? Et je pouvais ! C’est un changement, ça, non ? Hein ?


Doudouvet n’y comprenait rien, mais la mine de sa dresseuse lui faisait mal au coeur, si bien qu’il retourna lui faire un câlin.


Oui…Oui ! Je vais changer, Doudou ! Tu vas voir...Je suis plus comme avant. Pas de beaucoup, mais ça, ça tiens qu’à moi. Je vais faire encore plus d’efforts, tu verras !


Ses deux autres Pokémon, qui jouaient plus loin, ce qui leur avait épargné d’être la cible du monologue, étaient maintenant jaloux de l’attention reportée sur Doudouvet et vinrent se coller à Kori également. Elle dû d’ailleurs aider Pyronille à grimper sur le lit...Il avait grandi, mais il ne faut pas exagérer.

"Je ne veux pas que ce ne soit que des paroles...Vous verrez." murmura Kori en étreignant ses Pokémon.


La semaine passa ensuite tranquillement, Kori essayant toujours de trouver des idées de métier en s’inspirant des autres. A la fin de la semaine, elle tirait la langue à chaque fois qu’elle passait devant l’enclos des Spoinks, là où elle avait vu Alec pour la dernière fois. Si bien qu’elle dû expliquer ses raisons à la fermière qui ne le prenait pas très bien. Après avoir écouté les raisons de Kori, elle trouva la jeune demoiselle bien plus sympathique et l’invita même à prendre ses Spoinks en photo. C’est ainsi que Kori fit son premier pas, littéralement, vers la tolérance de la boue, essayant tout de même de limiter la casse. En fin de semaine, le même homme qui l’avait poussée vers le groupe de touristes lui montra une affiche : une fête avait lieu à Lacomire. Avec des Pokémon Dragon, disait-il, t’en auras bien des sujets pour faire tes photos !

Sur ces conseils avisés, Kori termina sa semaine tranquillement et prit le train pour Lacomire la semaine suivante, bien décidée à changer ses habitudes et ses principes, qui avaient failli coûter la vie à un Pokémon.


Paroles, paroles...
Les avancées de Kori et une petite mise au point après son aventure très rapide dans la zone marécageuse de Leukos :)
Ça se passe le 18 janvier, une semaine avant l'event à Lacomire.
Loading...
Concours Champion Lacomire_Ci-hu by Dilkem
Concours Champion Lacomire_Ci-hu
For the french rp group :iconleukospokerp: ~


Description du personnage


Bullet; Green Nom : Undercoatl
Bullet; Green Prénom : Ci-hū
Bullet; Green Sexe : F 
Bullet; Green Âge : 22 ans 
Bullet; Green Taille : 1m68
Bullet; Green Poids : 60 kg 
Bullet; Green Origine : Johto

Bullet; Green Activité : Champion de l'arène de Lacomire; Gardienne du temple des Dragons de Lacomire
Bullet; Green Equipe Pokémon : Draco, Trioxhydre, Drattak, Hyporoi, Bruyverne, Dracolosse.
Bullet; Green Apparence : Cheveux noirs/bleutés, yeux noirs; de très solide constitution; mal voyante.

Bullet; Green Histoire :

C’était un matin de février qu’on revit le jeune Undercoalt revenir dans sa ville natale : Lacomire. Mais il ne revenait pas seul. C’était accompagné d’une charmante femme et d’une adorable enfant que le jeune Lacomirien revenait après plusieurs années, sa femme et lui ayant décidé de déménager dans cette charmante ville quand leur petite fille serait un peu plus grande.

Leur petite fille, Ci-hū, était une enfant débordant de vitalité. Presque jamais malade, et aventureuse, elle démontra son entrain dès son arrivée en se mettant à courir un peu partout, inspectant tout comme si elle n’avait jamais rien vu de tel. Elle fêtait alors ses 5 ans.

Les soirs étaient froids, en cette saison, mais la petite se déroba à la surveillance de ses parents pour aller visiter son nouvel habitat. Elle erra jusqu’à un grand lac. Les rues étaient désertes. Elle s’avança au bord du lac pour se retrouver en face d’un ponton en pierre qui menait à une construction, de la même pierre, sur le lac. Elle ne l’avait pas remarqué avant, mais décida d’y entrer. La petite Ci-hū, malgré sa santé de fer, avait la vue qui se dégradait année après année. A 5 ans, elle ne voyait plus clairement à deux mètres, et refusait de porter ses lunettes. Elle avait entendu le docteur, alors que sa curiosité l’avait poussée à écouter, collée à la porte : de toute façon, elle avait de grandes chances de perdre complètement la vue.

Entrant dans ce temple de pierre immergé à quelques mètres du bord, Ci-hū senti la fraîcheur et l’humidité s’intensifier. Elle avançait, doucement. Elle écoutait, les gouttes d’eau qui tombaient çà et là, sur la pierre, ou dans l’eau. Alors il y avait de l’eau même à l’intérieur ?

Elle chuchotait : il y a quelqu’un ? Car elle sentait des regards, entendait des souffles, mais n’en voyait pas les auteurs. Cela faisait cinq minutes qu’elle avançait lentement au milieu des échos. Elle s’arrêta, non pas effrayée, mais curieuse. Elle appela à nouveau. Rien.

Quand soudain, quelque chose tomba du plafond et vint la frôler avec un bruit sec qui résonna dans l’antre : l’étrange envol d’un Sonistrelle. L’enfant fit un pas en arrière en battant des bras, ne comprenant pas de quoi il s’agissait, et quelques secondes plus tard, le bruit de son plongeon recouvrit les battements d’ailes.

Gelée par les eaux glaciales, et incapable de nager, Ci-hū coulait dans les eaux noires, en proie à la terreur et impuissante.

C’est alors qu’elle senti quelque chose lui entourer le poignet. Un Minidraco se démenait pour la remonter à la surface, mais il était bien trop faible. Ci-hū le regarda se démener alors qu’elle perdait connaissance.

Alors qu’il faisait nuit noire, l’antre résonnait à présent d’une variété de sons. Parmi eux, les pleurs deux parents qui tenaient le corps d’une petite fille.

Deux yeux presque aveugles s’ouvrirent pour ne pas les voir. Mais les pleurs se changèrent en cris de joie. A côté d’eux, on avait laissé la place à un jeune Draco qui semblait vouloir continuer de veiller sur l’enfant.

                                            -----------------------------------------------------

Ci-h
ū grandit sous la protection du minidraco, qui avait évolué en Draco pour lui sauver la vie. Malgré les interdictions, elle prenait l'excuse du Draco qui veillait à présent sur elle pour retourner à l'endroit de l'accident. Sans pouvoir se l'expliquer, elle aimait cet endroit. La fraîcheur et l'humidité de l'endroit ne la gênaient pas. Plus grande, elle se lia d'amitié avec d'autres Pokémon qui vivaient dans le lac où à l'intérieur du temple. A 18 ans, elle maîtrisait les combats Pokémon et se portait volontaire pour donner un nouveau souffle à l'arène de la ville : un terrain de combat trônait, sur l'eau, à l'arrière du temple. 
Elle hérita alors du statut de gardienne du temple, comme elle y passait le plus clair de son temps et était capable de le défendre. Elle hérita également de la tenue traditionnelle qui allait avec...
Dans son temps libre, elle fait visiter les lieux et aide les gens à rencontrer, et à mieux connaître, les Pokémon dragons.

Si vous la battait en arène, elle vous offre la CT24 : Dracosouffle, ainsi que le Badge Unité, pour vous rappeler que vous êtes arrivé aussi loin avec votre équipe, ensemble, et pas que vous tout seul.


Bullet; Green Caractère :

Aventureuse et dotée d'une santé inébranlable, Ci-hū passe beaucoup de temps avec les Pokémon de Lacomire. Elle passe la plupart du temps en ville, puis cause beaucoup de soucis à son entourage en disparaissant en laissant à peine un mot, car elle avait une soudaine envie d'aventure. Néanmoins, elle prend son poste de gardienne très à cœur et ne s'éloigne que très peu.


Bullet; Green Aime :

○ Chantonner dans le temple et écouter les échos
○ Parler des Pokémon Dragon et passer du temps avec eux
○ Qu'on lui lise des histoires, qu'elle ne peut pas lire
○ Partir à l'aventure occasionnellement

Bullet; Green N'aime pas :
○ Les pizzas
○ Que l'ont dise du mal des Pokémon dragon ou des traditions de Lacomire

Bullet; Green Description des Pokémon : 

○ Espèce : Draco
○ Type : Dragon
○ Genre : Femelle
○ Taille : 3 m
○ Poids : 12 kg
○ Capacité spéciale : Ecaille spéciale
○ Traits distinctifs : Adore les humains. Elle s'est promis de veiller sur cet enfant qui était entré dans le temple, alors qu'il y avait des années qu'aucun humain en avait pris la peine.

○ Espèce : Trioxhydre
○ Type : Ténèbres - Dragon
○ Genre : Mâle
○ Taille : 1.78 m
○ Poids : 159 kg
○ Capacité spéciale : Lévitation
○ Traits distinctifs : Colérique

○ Espèce : Drattak
○ Type : Dragon- Vol
○ Genre : Femelle
○ Taille : 1.5 m
○ Poids : 100 kg
○ Capacité spéciale : Intimidation
○ Traits distinctifs : Très amicale malgré les apparences, la plus joueuse de la bande.

○ Espèce : Hyporoi
○ Type : Dragon - Eau
○ Genre : Mâle
○ Taille : 1.8 m
○ Poids : 100 kg
○ Capacité spéciale : Glissade
○ Traits distinctifs : Aime cracher de l'encre sur les gens quand ils ne font pas attention puis rigole tout seul. Très protecteur.

○ Espèce : Bruyverne
○ Type : Dragon - vol
○ Genre : Mâle
○ Taille : 1.4 m
○ Poids : 83 kg
○ Capacité spéciale : Infiltration
○ Traits distinctifs : Aide Ci-hū à se repérer dans les endroits les plus sombres. Susceptible.

○ Espèce : Dracolosse
○ Type : Dragon - Vol
○ Genre : Mâle
○ Taille : 2.3 m
○ Poids : 12 kg
○ Capacité spéciale : Attention
○ Traits distinctifs : Le big boss du temple, vénéré par Lacomire. Habitué a ce qu'on le bichonne, il était devenu très paresseux jusqu'à ce que Ci-hū le motive à s'entraîner.
Loading...
Concours Champion Lacomire_Lennart by Dilkem
Concours Champion Lacomire_Lennart
For the french rp group :iconleukospokerp: ~


Description du personnage


Bullet; Green Nom : Vaughan
Bullet; Green Prénom : Lennart
Bullet; Green Sexe : M 
Bullet; Green Âge : 38 ans 
Bullet; Green Taille : 1m92
Bullet; Green Poids : 85 kg 
Bullet; Green Origine : Aurapolis (Leukos)

Bullet; Green Activité : Champion de l'arène de Lacomire; Conteur d'histoires de son temps libre
Bullet; Green Equipe Pokémon : Dracolosse, Libégon, Kravarech, Carchacrok, Muplodocus, Drakkarmin.
Bullet; Green Apparence : Cheveux blonds clairs, yeux bleux foncés; porte un collier avec deux Ecaillecoeurs.

Bullet; Green Histoire :

C'était il y a de ça une vingtaine d'années que Lennart débarquait à Lacomire. Affamé, sans le sous, seul au monde. Et qu'il se jetait sur un tas de fruits généreusement oubliés là, au bord de ce lac géant. Sauf qu'en levant le nez après avoir croqué deux ou trois de ses trouvailles, il remarqua qu'il s'agissait là du casse-croûte d'un énorme Dracolosse, qui le regardait à présent, les larmes aux yeux. 
Le Pokémon Dragon s'enfuit jusque dans une proche construction de pierre qui se trouvait au bord su lac, sur l'eau, et peut être une majeure partie était-elle sous l'eau. Puis, les habitants balancèrent notre jeune Lennart à l'eau, après lui avoir expliqué qu'il s'agissait de l'offrande sacrée pour le Pokémon Dragon, protecteur de la ville.

                                                                        --------------------------------------------------

Remontons encore un peu un arrière : Lennart est un fils de bonne famille. Riche famille, en fait. Très riche. Trèèèèèèèèèès très riche. Le jeune homme a de beaux vêtements, des rêves plein la tête, une file de serviteurs derrière lui, et aucun soucis en vue. Jusqu'à ce que l'age où l'on s'intéresse à l'amour s'en mêle. Romantique jusqu'à la moelle, naïf jusqu'à l'os, Lennart se fait entourlouper en chaîne par de belles demoiselles qui n'en ont que pour son argent. 
Pas méchant pour un sous, mais ignorant de la vie, le jeune multimiliardaire se laisse berner, y croyant toujours à chaque fois. Jusqu'au jour de ses 24 ans. Là, en dépression, il quitte tout et part pour la "petite ville d'en bas". Il dit vouloir reprendre à zéro, sans argent pour lui pourrir la vie, et recommencer sa vie loin de tout !... à 60km de là....

Nous voilà donc au jour fatidique où notre jeune richard dévore la nourriture sacrée et gagne un bain d'eau froide. Incapable de faire quoique ce soit par lui même, il en était arrivé à un état bien pitoyable. Pour se racheter, les habitants réclamaient qu'il s'occupe d'une série de corvées et qu'il ramène le Pokémon sacré en ville.
A partir de ce jour là, Lennart s'évertua à combler les caprices des habitants, et se rendait dans le temple de pierre immergé une fois par jour. Au début, il ne savait que faire, et ne voyait pas de traces du grand Pokémon. Alors il restait au milieu, et racontait sa vie. L'écho portait ses paroles bien loin.
Au fil des jours, il changeait, physiquement, et mentalement. Et il racontait. 
Plusieurs Pokémon dragon sauvages se rapprochaient pour écouter les histoires, même s'ils ne comprenaient pas tout. C'était reposant, et les expressions du conteur les aidaient à comprendre. Enfin, un jour, le Dracolosse se rapprocha, gardant quand même ses distances, pour écouter. Lennart racontait maintenant des histoires de la ville, des habitants, des aventures, et mésaventures, qu'il rencontrait alors qu'il devait s'occuper de diverses tâches.

Six mois passèrent ainsi. Un beau jour, il sorti du temple suivit du Dracolosse, et tout le monde acclama son retour.
Ce fut alors à son tour, humblement, d'apprendre quelque chose aux habitants. Il prit la parole pour leur expliquer ce qu'il avait compris :
Vénéré, le Pokémon dragon avait toujours à manger, mais aucune compagnie. Il était trop sacré pour qu'on joue avec lui ou qu'on l'approche. Il avait bien des amis Pokémon, mais la plupart d'entre eux craignaient sa taille et sa carrure, ou simplement le respectaient trop en tant que chef pour "le déranger."
Au final, il était seul. Et la solitude le rongeait. Alors après qu'un inconnu le prive en plus de son dernier lien avec les habitants : l'offrande, il se senti abandonné pour de bon.
Il fit promettre aux habitants d'adapter leur coutumes. Il prit en charge la rénovation du temple, pour que petits et grands aient envie d'y aller, et en toute sécurité. 

                                                            -------------------------------------------------------------------

Les années passèrent et Lennart tint ses promesses : il avait donné un coup de jeune au temple et s'occupait des Pokémon dragons à merveille. Il s'était fait dresseur, car les Pokémon dragons avaient besoin de se divertir et réclamaient des combats. Alors Lennart se pris à cœur de les entraîner. Il appris avec eux, lentement au début, puis atteint un niveau vénérable avec les années. Il s'était fait conteur, pour petits et grands, et Pokémon. Il raconte les histoires de ses aventures de dresseur avec ses Pokémon, et les histoires qu'il invente pour les divertir quand ils ne sont pas en vadrouille. Il se fit ensuite champion d'arène, quand il découvrit le terrain de combat abandonné. Fait de pierre comme le temple, on y accédait à l'arrière de ce dernier. Il avait d'abord cru à une simple plateforme, et compris son ancien usage quand il eu terminé toute la rénovation des lieux.

Si vous le battait en arène, il vous offre la CT59 : Dracochoc, ainsi que le Badge Renouveau, pour vous rappeler qu'il faut vous servir de vos erreurs d'hier pour construire un meilleur lendemain.

Bullet; Green Caractère :

Incorrigible romantique, il cherche toujours l'âme sœur. Quand il ne s'occupe pas de s'entraîner ou des combats à l'arène, il aime se détendre aux sources chaudes, rêvasser et inventer des histoires, lire des histoires, se balader au bord du lac et rêver un peu plus encore.


Bullet; Green Aime :

○ Les ballades (promenades)
○ Les sources chaudes
○ Les livres, écrire et raconter des histoires
○ S'entraîner et aider les gens de la ville

Bullet; Green N'aime pas :
○ Quand les sources chaudes sont fermées pour entretient
○ Que Dracolosse lui bouffe son déjeuner

Bullet; Green Description des Pokémon : 

○ Espèce : Dracolosse
○ Type : Dragon - Vol
○ Genre : Mâle
○ Taille : 2.3 m
○ Poids : 12 kg
○ Capacité spéciale : Attention
○ Traits distinctifs : Le big boss du temple, vénéré par Lacomire. Inconsciemment mis à l'écart par les habitants, il est très proche de Lennart qui l'a sorti de la solitude. Gourmand, il lui pique régulièrement son déjeuner si son dresseur n'y fait pas attention.

○ Espèce : Libégon
○ Type : Sol - Dragon
○ Genre : Femelle
○ Taille : 1.92 m
○ Poids : 81 kg
○ Capacité spéciale : Lévitation
○ Traits distinctifs : Exploratrice née, elle tient difficilement en place. Très curieuse.

○ Espèce : Kravarech
○ Type : Dragon- Poison
○ Genre : Mâle
○ Taille : 1.8 m
○ Poids : 78 kg
○ Capacité spéciale : Toxitouche
○ Traits distinctifs : Espiègle, il se tient à carreau sous la supervision de Lennart. Rancunier.

○ Espèce : Carchacrok
○ Type : Dragon - Sol
○ Genre : Mâle
○ Taille : 1.91 m
○ Poids : 96 kg
○ Capacité spéciale : Peau dure
○ Traits distinctifs : Gros tas de muscle, il est de nature calme mais à ne pas énerver. Ancien mâle dominant dans sa montagne et mis à mal par de nouveaux arrivants, il est redevable à Lennart de lui avoir offert une nouvelle vie confortable. Il garde une certaine fierté et se donne à fond en combat.

○ Espèce : Muplodocus
○ Type : Dragon 
○ Genre : Femelle
○ Taille : 2 m
○ Poids : 148 kg
○ Capacité spéciale : Poisseux
○ Traits distinctifs : La seule femme à aimer se coller à Lennart. Ce dernier apprécie à moitié cette démonstration d’affection. Très douce et sociable, elle n'en reste pas moins redoutable en combat.

○ Espèce : Drakkarmin
○ Type : Dragon 
○ Genre : Mâle
○ Taille : 1.6 m
○ Poids : 137 kg
○ Capacité spéciale : Sans limite
○ Traits distinctifs : Il se bat souvent avec Carchacrok pour comparer sa force. Méfiant envers les humains.
Loading...
Rencontre avec Vegas by Dilkem
Rencontre avec Vegas
Et voilàààà. Y'a tellement longtemps que ça traîne sur mon pc et que j'arrivais pas à le finir 8'D
Voici Vegas ! Un Venipatte parano qui a la trouille des bestioles à bec. Autant dire qu'il va avoir du mal avec Leon ...

Isaac se demandait si un Pokémon qui panique aussi vite pouvait être sauvage ou appartenait à quelqu'un. Du coup il a essayé de le capturer. Pour voir. Et paf, il était sauvage x)
Loading...
Badge Flots - Isaac by Dilkem
Badge Flots - Isaac
J'ai mis 30 ans, mais vlà enfin ma crevette avec son badge flots !
Prêt à quitte Bourg-en-Pêche :)
Loading...

AdCast - Ads from the Community

×

Comments


Add a Comment:
 
:iconangelganev:
AngelGanev Featured By Owner Nov 29, 2015
Lovely works! :)
Reply
:icondilkem:
Dilkem Featured By Owner Nov 30, 2015
Your portraits are amazing ! :wow: 
Reply
:icondilkem:
Dilkem Featured By Owner Nov 30, 2015
Thank you ! :hug:
Reply
:iconreropumpkin:
ReroPumpkin Featured By Owner Jan 13, 2015  Student Filmographer
merci beaucoup pour le watch /^/ !!
*hug hug*
Reply
:icondilkem:
Dilkem Featured By Owner Jan 14, 2015
:iconsweethugplz: =3= <3
Reply
:iconlunahaya:
lunahaya Featured By Owner Aug 26, 2014
:heart:
Reply
:iconamericathehero97:
AmericaTheHero97 Featured By Owner Jul 16, 2014
Thank you for the llama!
Reply
:icondilkem:
Dilkem Featured By Owner Jul 17, 2014
:hug:
Reply
:iconcakeupstudio:
CakeUpStudio Featured By Owner Jul 10, 2014
thank you for faving one of my sweets a while ago Dance!
may the Llama I offer in return remind you of my gratitude if you ever decide to +fav any of my other works in the future since I won't be spaming you with more 'thank you' notes Hug  but I'm always happy to answer comments or questions if you have any :D (Big Grin)
Reply
:icondilkem:
Dilkem Featured By Owner Jul 11, 2014
You're welcome :hug:
I told my friend this is the only cupcake I'd never dare to eat, it's too pretty to disappear x)
Reply
Add a Comment: